Écrire Quelque 70 ressortissants érythréens

MDE 19/014/2007 - AU 235/07 Quelque 70 ressortissants érythréens ayant fui leur pays pour se réfugier à l’étranger seraient actuellement détenus dans un centre de détention d’Az Zawiyah, en Libye, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de la capitale, Tripoli, d’où ils risquent d’être très prochainement renvoyés contre leur gré. En cas de renvoi en Érythrée, ces personnes seraient exposées au risque de subir des tortures et d’autres graves violations de leurs droits humains. Selon des informations émanant de plusieurs de ces détenus, les membres de ce groupe d’environ 70 personnes sont tous de sexe masculin ; ils sont âgés pour la plupart de vingt à trente ans et ont été arrêtés lors d’une rafle pendant la nuit du 8 au 9 juillet 2007. À leur arrivée au centre de détention, ils affirment que des gardiens leur ont ordonné de se dévêtir avant de les battre, à coups de chaînes en métal notamment. Certains auraient de nouveau été frappés à de multiples reprises par la suite. Les détenus ont par ailleurs déclaré que des gardiens avaient plusieurs fois menacé de les renvoyer dans leur pays. Le 1er septembre, certaines sources indiquent qu’on leur a fait remplir des formulaires où ils devaient indiquer leurs nom, date de naissance et autres informations personnelles les concernant, et qu’on les a photographiés. Des gardiens du centre de détention leur ont expliqué que ces formulaires et photographies avaient été réclamés par des responsables de l’ambassade de l’Érythrée en Libye, afin que ceux-ci puissent émettre des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.