Écrire Egypte. Un blogueur Maikel Nabil Sanad, placé à l’isolement

Action complémentaire sur l’AU 254/11, MDE 12/049/2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 OCTOBRE 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La famille du prisonnier d’opinion Maikel Nabil Sanad, qui a débuté une grève de la faim le 23 août, a déclaré à Amnesty International que cet homme est à l’isolement et que sa santé s’est gravement détériorée. Le 23 août, le blogueur Maikel Nabil Sanad, 25 ans, a entamé une grève de la faim pour protester contre sa détention prolongée à la prison d’al Marg, dans le gouvernorat de Qalyubiya, au nord du Caire. Au début, il refusait de s’alimenter mais continuait à boire et à prendre ses médicaments. Selon sa famille, à compter du 30 août, il cessera également de boire et de se soigner. Sa famille est autorisée à lui rendre visite tous les 15 jours. Cependant, lorsque ses proches ont essayé d’aller le voir comme prévu le 30 août, les autorités pénitentiaires leur ont dit qu’il ne voulait voir personne. Sa famille craint vivement que cela signifie qu’il est malade ou maltraité, peut-être détenu à l’isolement : il n’avait encore jamais refusé ces visites. Bien que ses proches n’aient pas eu de contact direct avec Maikel Nabil Sanad depuis le début de sa grève de la faim, ils ont appris qu’il avait été placé à l’isolement le 24 août, ce qui a maintenant été confirmé par les autorités de la prison. Sa famille a également déclaré à Amnesty International que, durant les premiers jours de sa grève de la faim, les gardiens (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse