Écrire Syrie. La sante d’un détenu Mohammed Hasan al-Labwani, en grave danger

AU 266/11, MDE 24/047/2011, 2 septembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 OCTOBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mohammed Hasan al Labwani est détenu au secret depuis son arrestation le 18 août par les Renseignements généraux, communément appelés Sûreté de l’État, à Al Zabadani, près de Damas, en Syrie. Sa famille craint pour sa sécurité car il souffre d’une grave pathologie. Il risque aussi d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements. Selon un défenseur des droits humains originaire d’Al Zabadani, le lieu de détention de Mohammed Hasan al Labwani, 47 ans, était inconnu jusqu’au 18 août, lorsque le chef du conseil local a questionné la section d’Al Zabadani de la Sûreté de l’État au sujet de cet homme. Il a été informé que « la Sûreté de l’État à Damas voulait Mohammed Hasan al Labwani et le détient ». Il n’a néanmoins pas appris pourquoi celui-ci a été interpellé. Mohammed Hasan al Labwani souffre d’une tumeur hypophysaire ; selon l’avis médical donné à Amnesty International, son incarcération mettra sérieusement sa santé en danger s’il ne reçoit pas des soins médicaux adaptés et s’il ne peut pas suivre le traitement nécessaire, ce qui est probable. À la connaissance d’Amnesty International, les autorités syriennes n’ont fourni aucune information concernant le statut légal ou l’état de Mohammed Hassan al Labwani. Néanmoins, selon un de ses anciens codétenus relâché le 24 août, il aurait été battu une fois. Cette personne ignore (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse