Écrire Bahreïn. Procès en appel de militants devant un tribunal militaire.

Action complémentaire sur l’AU 139/11, MDE 11/046/2011, 6 septembre 2011 Le procès en appel de 15 militants de l’opposition qui ont organisé des manifestations à Bahreïn en février et mars et y ont participé a eu lieu le 6 septembre devant un tribunal militaire. La décision sera rendue le 28 septembre. Le 22 juin, le Tribunal de première instance pour la sûreté nationale, une juridiction militaire, a rendu sa décision à l’issue du procès de 21 militants de l’opposition bahreïnites – dont sept ont été jugés par contumace. Sur les 14 prévenus présents au tribunal, sept ont été condamnés à la réclusion à perpétuité, quatre à 15 ans de réclusion, deux à cinq ans d’emprisonnement et un à deux ans d’emprisonnement. Ces 14 personnes étaient notamment accusées d’« organisation de groupes terroristes dans le but de renverser la monarchie et de modifier la Constitution ». Abdel Ghani Issa Ali Khanjar, l’une des sept personnes jugées par contumace, a été arrêté après la fin du procès. Il est actuellement en prison. Les prévenus ont nié les accusations portées contre eux. Le 6 septembre, le procès en appel des 21 personnes concernées s’est tenu devant la Cour d’appel pour la sûreté nationale de Bahreïn – un tribunal militaire. Un observateur d’Amnesty International a assisté à l’audience. Des observateurs des ambassades de Suède, du Danemark et du Royaume-Uni à Bahreïn étaient également présents. Au cours de l’audience, les avocats de la défense ont demandé au juge présidant le tribunal d’entendre les déclarations de tous les prévenus (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.