Écrire Syrie. Le militant syrien Ghayath Mattar meurt en détention.

Action complémentaire sur l’AU 268/11, MDE 24/052/2011, 13 septembre 2011 Le militant syrien Ghayath Mattar, 26 ans, aurait été tué en détention après son arrestation le 6 septembre par les forces de sécurité syriennes. Son corps a été envoyé à sa famille le 10 septembre. Quatre autres militants interpellés au même moment courent un grave danger. Les forces de sécurité syriennes ont envoyé le corps de Ghayath Mattar à sa famille le 10 septembre, quatre jours après son arrestation. Les autorités affirment qu’il a été « abattu par des bandes armées ». Le corps présente néanmoins des ecchymoses et d’autres traces de mauvais traitements. Amnesty International a vu une vidéo du corps, sur lequel des blessures sont visibles. Ghayath Mattar était un éminent militant de Daraya, ville située dans la banlieue de Damas ; il aurait reçu auparavant des menaces de mort adressées par des membres des forces de sécurité. Il aurait été placé en détention le 6 septembre, apparemment par le Service de renseignement de l’armée de l’air ; on pense qu’il est mort alors qu’il était entre les mains des forces de sécurité, faisant passer le nombre de décès supposés en détention depuis avril à plus de 90. Sa mort fait craindre davantage pour les quatre autres militants de Daraya qui ont été interpellés au même moment ; ces derniers sont en danger. Il s’agit de Yahya Shurbaji, son frère Maan Shurbaji, Mohamed Tayseer Khoulani et Mazen Zyadeh. Tous les quatre sont détenus au secret dans un lieu inconnu depuis leur arrestation. DANS LES APPELS QUE (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.