Écrire Pakistan. Le journaliste pakistanais Rehmatullah Darpakhel enlevé est en danger

AU 270/11, ASA 33/015/2011, 13 septembre 2011 Le journaliste pakistanais Rehmatullah Darpakhel a été enlevé il y a un mois par des hommes armés non identifiés dans le Waziristan-Nord, une zone du nord-ouest du Pakistan touchée par l’insurrection. On ignore son sort et le lieu où il se trouve depuis lors. Amnesty International craint qu’il ne soit fortement exposé au risque d’être torturé, voire tué. Plus d’un mois s’est écoulé depuis le 11 août, date à laquelle le journaliste Rehmatullah Darpakhel a été enlevé dans l’après-midi par des inconnus alors qu’il faisait ses courses dans sa ville d’origine, Miran Shah, dans le Waziristan-Nord. Malgré leurs promesses répétées depuis lors, les autorités pakistanaises n’ont pas enquêté comme il se doit sur son enlèvement. L’inquiétude concernant son bien-être demeure aussi vive aujourd’hui qu’au moment de son enlèvement. Expérimenté et réputé pour l’impartialité et l’objectivité de ses articles, Rehmatullah Darpakhel était l’un des rares journalistes travaillant dans la zone tribale du Waziristan-Nord, l’une des lignes de front les plus actives et dangereuses du conflit qui oppose les talibans et les forces internationales. Personne n’a revendiqué son enlèvement et ses proches ignorent où il se trouve. Il est à craindre cependant qu’il n’ait été enlevé par les forces de sécurité pakistanaises ou par des talibans locaux qui ont déjà été impliqués dans des enlèvements et des exécutions extrajudiciaires au cours d’opérations militaires dans le nord-ouest du pays. D’autres (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.