Écrire Syrie. Un décès en détention suscite des craintes pour des manifestants

Action complémentaire sur l’AU 250/11, MDE 24/054/2011, 14 septembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 OCTOBRE 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinq hommes qui auraient été arrêtés pour leur implication dans des mouvements de protestation populaires en Syrie sont maintenus en détention au secret depuis leur interpellation en juillet et août. Les craintes concernant ces hommes ont été ravivées par des informations faisant état de la mort en détention d’un militant en faveur de réformes originaire de la même ville, alors qu’il se trouvait entre les mains des forces de sécurité. Amnesty International n’a pu obtenir aucun renseignement sur l’état ou le lieu de détention de Khairo al Dabbas (arrêté le 2 juillet), Islam al Dabbas, Alaa al Dabbas, Abd al Sattar al Kholani (arrêtés tous trois le 22 juillet) et Majd al Din al Kholani (arrêté le 8 août). À l’exception du premier, qui a peut-être été transféré récemment vers un autre centre de détention, tous semblent être incarcérés dans les locaux du Service de renseignement de l’armée de l’air, à Mezza, un quartier de Damas, la capitale du pays. Leur sécurité fait l’objet d’inquiétudes encore plus vives depuis qu’Amnesty International a été alertée de la mort en détention d’un jeune homme originaire de la même ville, qui avait également participé aux manifestations. Le corps de Ghayath Mattar, 26 ans, a été envoyé à sa famille le 10 septembre, seulement quatre jours après son arrestation. Celui-ci (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir