Écrire Bahreïn. Hashim Adel Mohammed Saeed Al Mosawi, jugé pour avoir « fait circuler de fausses rumeurs »

AU 287/11, MDE 11/050/2011, 22 septembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 SEPTEMBRE 2011 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un bahreïnite accusé d’avoir participé à des manifestations en faveur de réformes est maintenu en détention depuis mars à Bahreïn ; il prétend être victime de torture. Sa prochaine audience aura lieu le 28 septembre, date à laquelle le verdict sera rendu. Il est probable que cet homme soit un prisonnier d’opinion. Hashim Adel Mohammed Saeed Al Mosawi, 22 ans, employé de la Générale d’électricité et diplômé de l’université de Newcastle, au Royaume-Uni, a été arrêté le 18 mars 2011 sans mandat, semble-t-il, sur le parking de l’hôtel Marriot à Manama, la capitale du pays. Il a été détenu au secret pendant près de quatre mois, période au cours de laquelle il affirme avoir été torturé et détenu à l’isolement pendant les 10 premiers jours. Il prétend avoir été battu et avoir dû rester debout pendant plusieurs heures d’affilée, avant d’être obligé à signer une déclaration dont il ignorait le contenu ; ce document aurait été présenté plus tard comme ses « aveux ». Ce n’est qu’à ce moment qu’il a été autorisé à appeler sa famille pour la première fois et lui dire qu’il était détenu par le ministère de l’Intérieur. Hashim Adel Mohammed Saeed Al Mosawi a ensuite été transféré vers la prison de Dry Dock, à Manama, et placé à l’isolement pendant 10 jours, au cours desquels il affirme avoir été insulté et battu par les gardiens. Il a plus tard été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.