Écrire Israël. Des constructions palestiniennes risquent d’être démolies

AU 297/11, MDE 15/036/2011, 5 octobre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 NOVEMBRE 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 18 septembre, l’armée israélienne a présenté trois ordres d’arrêt de travaux pour quatre constructions privées qui appartiennent à trois familles de Bédouins palestiniens, dans le district de Tubas (territoire occupé de Cisjordanie). Ces documents précèdent les ordres de démolition donc les structures en question pourraient être détruites à tout moment. Les villages concernés se trouvent dans la « zone C », où les autorités israéliennes interdisent de fait toute construction palestinienne. Les ordres ont été remis dans les villages de Tell al Himma et Al Farisiya, dans le district de Tubas (territoire occupé de Cisjordanie). Ils ont été émis, alors même que les structures étaient achevées, parce que les familles concernées ne disposaient pas de permis de construire. À Al Farisiya, un ordre d’arrêt de travaux vise un abri pour animaux appartenant à la famille de Saleh Abu Amer. Six personnes sont touchées, dont deux enfants. À Tell al Himma, il s’agit de deux structures destinées au bétail (une appartenant à Ghaleb Fuqha et une, à Mahmoud Ayoub) et d’un bâtiment utilisé pour des réunions et d’autres types de manifestations, qui appartient également à Mahmoud Ayoub. Au total, 13 personnes – dont neuf enfants – sont touchées. Les structures de Tell al Himma auraient été offertes il y a trois ans par l’Organisation des Nations (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.