Écrire Israël. Des constructions palestiniennes détruites.

Action complémentaire sur l’AU 297/11, MDE 15/038/2011, 7 octobre 2011 Jeudi 6 octobre au matin, l’armée israélienne a détruit sans prévenir quatre constructions privées à Al Farisiya et Tell al Himma, dans le district de Tubas (territoire occupé de Cisjordanie). Trois familles bédouines palestiniennes – composées d’au moins 19 personnes, dont 11 enfants ou plus – sont touchées. Le 6 octobre 2011 vers 8 h 30, l’armée israélienne a démoli l’abri pour animaux de Saleh Abu Amer, dans le village d’Al Farisiya. Environ une demi-heure plus tard, un autre abri pour animaux et une habitation appartenant à Mahmoud Ayoub ont été détruits dans le village voisin de Tell al Himma. Le père et le frère de Mahmoud Ayoub vivaient depuis trois ans dans cette construction résidentielle, qui était aussi utilisée pour des réunions et d’autres types de manifestations. Ghaleb Furqha, un autre habitant de Tell al Himma, a décrit à Amnesty International comment, le 6 octobre 2011 vers 10 heures, six véhicules militaires israéliens, dont quatre jeeps et un bulldozer, étaient arrivés à son domicile. L’armée a détruit au bulldozer les fondations en ciment de son abri pour animaux et les piquets métalliques servant à soutenir la structure, afin d’empêcher toute reconstruction. Lorsqu’il a tenté de parler aux militaires, ceux-ci l’ont repoussé. Les quatre constructions privées détruites le 6 octobre faisaient l’objet d’ordres d’arrêt de travaux, émis le 18 septembre – alors même qu’elles étaient totalement achevées – parce que les familles (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !