Écrire Etats-Unis. L’Oregon prépare sa première exécution ( Gary Haugen) depuis 14 ans

AU 308/11, AMR 51/087/2011, 20 octobre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 DÉCEMBRE 2011 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une exécution dans l’Oregon, aux États-Unis, semble prévue pour le 6 décembre. Il s’agirait de la première dans cet État depuis 1997 et seulement de la troisième depuis 1962. Des doutes subsistent quant aux capacités mentales du condamné, qui a choisi de renoncer à ses voies de recours. L’Oregon a procédé à deux mises à mort depuis la reprise des exécutions judiciaires aux États-Unis en 1977 : la première en 1996 et la deuxième l’année suivante. Dans les deux cas, les prisonniers avaient choisi de ne pas faire appel de leur condamnation. Aujourd’hui, Gary Haugen, 49 ans, devrait être informé de la date de son exécution, le 6 décembre, après avoir renoncé à interjeter appel. Jason Van Brumwell et lui ont été condamnés à mort en 2007 pour l’homicide d’un codétenu, David Polin, commis en 2003 au pénitencier de l’État de l’Oregon. Au moment du meurtre, Gary Haugen purgeait une peine de réclusion à perpétuité après avoir été reconnu coupable en 1981 d’avoir tué la mère de son ancienne petite amie, plus tôt la même année. Une procédure d’appel automatique a été lancée en 2010, à l’issue de laquelle la Cour suprême a confirmé la culpabilité de Gary Haugen et la peine de mort prononcée à son encontre. Celui-ci a depuis déclaré qu’il ne voulait pas faire appel de nouveau. Plus tôt cette année, une neuropsychologue, à laquelle les anciens (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse