Écrire Colombie. Un dirigeant indigène William Carupia Cuñapa, menacé

AU 314/11, AMR 23/030/2011, 25 octobre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 DÉCEMBRE 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. On pense que William Carupia Cuñapa, président de l’Organisation indigène d’Antioquia, dans le nord-ouest de la Colombie, est en danger depuis qu’il a été menacé de mort. William Carupia Cuñapa est le président de l’Organisation indigène d’Antioquia (OIA), qui représente les communautés indigènes du département d’Antioquia, dans le nord-ouest du pays. Le 18 octobre dernier, il a reçu un appel à son domicile. Son interlocuteur, à ce jour inconnu, l’a menacé en lui disant : « Ne sois pas stupide, à jouer les imbéciles avec ces conneries de récupération de terres pour des Indigènes, tu vas te retrouver six pieds sous terre. » Le dirigeant de l’OIA ne bénéficie actuellement d’aucune mesure de protection, ce qui suscite de vives inquiétudes pour sa sécurité. Au cours de l’année passée, des défenseurs des droits humains ont été victimes de bon nombre de menaces et d’homicides pour avoir essayé de garantir la restitution de terres volées, bien souvent à la suite d’atteintes aux droits humains et de violences commises par les forces de sécurité et leurs alliés paramilitaires. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue : appelez les autorités à diligenter une enquête minutieuse et impartiale sur la menace de mort adressée à William Carupia (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.