Écrire Mexique. Cambriolage d’une organisation de défense des droits des femmes.

AU 329/11, AMR 41/071/2011, 8 novembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 DÉCEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 3 novembre, les locaux de Consorcio Oaxaca – une organisation de l’État d’Oaxaca (sud-ouest du Mexique) qui défend les droits des femmes – ont été cambriolés. Amnesty International craint que les employés ne soient en danger et que leurs activités en faveur des droits humains ne soient entravées. Le 3 novembre 2011 au matin, le personnel de Consorcio Oaxaca (Consorcio para el Diálogo Parlamentario y la Equidad Oaxaca A.C.) ont constaté que quelqu’un était entré par effraction dans les locaux de l’organisation et que du matériel avait été dérobé, notamment deux ordinateurs, quatre clés USB et deux dictaphones. Tous ces supports contenaient des dossiers liés au travail de l’organisation ainsi que des entretiens avec des victimes, ce qui porte à croire que les auteurs du cambriolage cherchaient des informations concernant les activités de Consorcio Oaxaca en faveur des droits humains. Ces derniers mois, des employés de l’organisation ont signalé avoir été suivis par des inconnus. Le 22 septembre 2011, l’un d’eux a reçu un appel téléphonique anonyme d’un homme qui lui a demandé si Rosita Alvírez vivait là. Il a pensé que celui-ci faisait allusion à une chanson mexicaine très connue qui raconte qu’une femme a été tuée de trois balles pour avoir refusé de danser avec un homme. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.