Écrire Argentine. Deux mineurs attaqués par des hommes armés

Action complémentaire sur l’AU 245/10, AMR 13/005/2011, 11 novembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 DÉCEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 8 novembre, le fils et le petit-fils de Félix Díaz, le dirigeant de la communauté indigène toba qom de La Primavera, en Argentine, ont été attaqués par des hommes armés travaillant pour un propriétaire terrien qui conteste les revendications de cette communauté concernant le terrain où elle est installée. Le 8 novembre, les deux garçons, âgés de 11 et 17 ans, faisaient du vélo sur un sentier près de la Route nationale 86. Ils étaient près de la propriété d’un homme qui affirme posséder les terres que la communauté indigène toba qom considère comme siennes depuis toujours. Lorsqu’ils sont passés, deux hommes sont sortis de la propriété et leur ont tiré dessus. Les deux garçons les ont identifiés comme étant des agents de sécurité travaillant pour le propriétaire terrien. Ils n’ont pas été touchés mais depuis, ils ont trop peur de sortir de chez eux, craignant de nouvelles agressions. Des membres de la communauté se sont d’abord vus empêcher de porter plainte auprès de la police locale car l’agent auquel ils ont parlé aurait un lien avec le propriétaire et ne voulait pas enregistrer la plainte, ce qui a néanmoins été fait par la suite. Cet incident survient quelques semaines après qu’une des maisons du fils de Félix Díaz a été incendiée, de même que le domicile d’un autre membre de la communauté. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse