Écrire Serbie. Des familles de nouveau menacées d’expulsion.

Action complémentaire sur l’AU 323/11, EUR 70/028/2011, 21 novembre 2011 Vingt-sept familles roms, dont certaines déplacées du Kosovo, risquent d’être expulsées de force très prochainement de leur domicile à Belgrade, la capitale serbe. Les pouvoirs publics, chargés de l’expulsion, n’ont proposé à ces personnes aucune solution de relogement convenable. Le 16 novembre, le service d’inspection de la ville de Belgrade a présenté à 27 familles roms du Bloc 61, dans le secteur du Nouveau Belgrade, des avis d’expulsion qui leur donnaient 24 heures pour démolir leurs habitations et quitter les lieux. La municipalité a annoncé qu’elle attendrait 15 jours à compter de cette date pour autoriser les recours alors que le droit serbe permet de procéder à l’expulsion à tout moment. Le 1er novembre, elle avait expliqué aux habitants roms que leur quartier allait être évacué à la demande d’une entreprise d’État, la Direction serbe de la construction, qui envisageait d’y bâtir des logements commerciaux. Ces Roms sont installés sur des terrains appartenant à l’État, qui a donné le feu vert au projet de construction il y a moins de trois mois. Pour la première fois, c’est l’État et non la municipalité qui va procéder à une expulsion. Celle-ci aura probablement lieu rapidement car l’entreprise souhaite commencer les travaux avant la fin de l’année. Si la procédure suit son cours comme prévu, l’expulsion se déroulera en décembre – période où les températures sont souvent inférieures à zéro. Vingt des 27 familles concernées ont fui le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !