Écrire Mexique. Alonso Ruíz Lara, le frère d’un témoin, menacé de mort

AU 344/11, AMR 41/075/2011, 24 novembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 JANVIER 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le frère d’un témoin d’une exécution extrajudiciaire supposée, à Puerto de San Felipe, dans l’État de la Basse-Californie (nord du Mexique) a reçu une menace de mort. Les proches d’un autre témoin, la famille d’une victime d’homicide et lui sont en danger. Le 13 novembre, un message a été remis au domicile d’Alonso Ruíz Lara. Trois croix avaient été dessinées sur le papier. L’une était marquée du nom de Guillermo Audelo Murrieta, tué le 20 août 2011 ; une autre indiquait le nom de Jesús Manuel Moreno, mort le 13 novembre 2011. Le nom d’Alonso Ruíz Lara était inscrit sur la troisième croix. Selon sa famille, des membres de la 19e compagnie d’infanterie de l’armée mexicaine, basée à San Felipe, auraient lancé une campagne de harcèlement après qu’un soldat a harcelé sexuellement la femme de Guillermo Audelo Murrieta. Les proches de ce dernier ont porté plainte mais aucune mesure de protection n’a été prise en leur faveur. Jesús Manuel Moreno, mentionné dans la menace de mort, était le frère de la femme de Guillermo Audelo Murrieta. Il est mort chez lui dans un incendie. Amnesty International ne dispose pas d’informations supplémentaires à ce sujet. Le 20 août dernier, Guillermo Audelo Murrieta se trouvait dans un hôtel avec deux amis, Julio César Ruíz Lara et Lorenzo Antonio Ruíz Lara (les frères d’Alonso Ruíz Lara), lorsque des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse