Écrire Azerbaïdjan. Un militant actif sur Facebook, Jabbar Savalan, a été débouté de son appel

Action complémentaire sur l’AU 133/11, EUR 55/015/2011, 29 novembre 2011 Le 29 novembre, la Cour suprême azerbaïdjanaise a confirmé la déclaration de culpabilité de Jabbar Savalan, militant et prisonnier d’opinion âgé de 20 ans. Ce jeune homme a été arrêté en février, un jour après avoir publié sur Facebook un appel à manifester contre le gouvernement. Le 4 mai 2011, Jabbar Savalan a été incarcéré, après avoir été condamné à deux ans et demi d’emprisonnement pour des accusations liées aux stupéfiants qui, selon Amnesty International, ont été forgées de toutes pièces. Assabali Moustafaïev, l’un de ses avocats, a expliqué à l’organisation : « Nous gardions l’espoir, dans notre cœur, que la Cour suprême parvienne à une décision juste, mais le jugement qu’elle a rendu n’est pas surprenant. Il nous est très difficile de travailler avec un tel système judiciaire. » Il a également déclaré qu’il envisageait de soumettre dès que possible le cas de Jabbar Savalan à la Cour européenne des droits de l’homme. Jabbar Savalan n’est qu’un des 17 prisonniers d’opinion actuellement détenus en Azerbaïdjan à la suite des manifestations pacifiques réprimées par les autorités en mars et avril. Dans le cadre de son Marathon des lettres 2011, Amnesty International s’appuie sur le cas de ce jeune homme pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les atteintes aux droits humains commises dans ce pays. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS (en anglais, en russe, en azéri, en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.