Écrire Riad Seif (h), ex-député indépendant

MDE 24/005/2008 - Action complémentaire sur l’AU 232/07 (MDE 24/042/2007, 31 août 2007) Riad Seif a été arrêté le 28 janvier. Il est détenu à la prison d’Adhra à Damas. Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion et demande qu’il soit libéré immédiatement et sans condition. Riad Seif souffre d’un cancer de la prostate à un stade avancé. L’organisation est extrêmement inquiète à l’idée que sa détention ne menace sa vie. L’arrestation de Riad Seif porte à 11 le nombre de personnes interpellées pour avoir participé, le 1er décembre 2007, à une réunion de la Déclaration de Damas pour le changement national démocratique, un groupe d’organisations favorables à la démocratie (voir l’AU 333/07, MDE 24/045/2007, 17 décembre 2007, et suivantes). Amnesty International considère ces 11 personnes comme des prisonniers d’opinion, car elles sont détenues uniquement pour avoir exercé de manière pacifique leur droit à la liberté d’expression et d’association. Riad Seif a besoin de soins oncologiques qui ne sont dispensés qu’à l’étranger. Or, les autorités syriennes lui ont refusé à maintes reprises la permission de quitter le pays pour bénéficier de tels traitements. À la prison d’Adhra, les prisonniers ne reçoivent généralement que des soins rudimentaires. Amnesty International ignore si cet homme a subi d’autres mauvais traitements pendant sa détention, mais certaines informations indiquent que les dix autres membres de la Déclaration de Damas pour le changement national démocratique ont été brutalisés. Riad Seif et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.