Écrire Mexique. Des défenseurs des droits humains de plus en plus menacés

Action complémentaire sur l’AU 349/11, AMR 41/082/2011, 9 décembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 JANVIER 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Norma Esther Andrade a été renvoyée de l’hôpital le 6 décembre, bien qu’elle ne se fût pas remise de ses blessures, car le personnel soignant qui s’occupait d’elle recevait des menaces. Une banderole sur laquelle une menace de mort était écrite a également été accrochée près de l’école primaire où cette femme travaille. Sa sécurité, ainsi que celle de sa famille et de ses collègues, suscite de vives inquiétudes. Le 6 décembre, la défenseure des droits humains Norma Esther Andrade a été renvoyée de l’hôpital, quatre jours après avoir été grièvement blessée par un inconnu qui lui a tiré dessus à plusieurs reprises dans la rue. Elle ne s’était pas complètement remise au moment de sortir de l’établissement. La fille de Norma Esther Andrade, Malú García Andrade, a plus tard appris que les membres du personnel soignant avaient reçu par téléphone des menaces adressées par des inconnus qui leur ont dit que s’ils ne renvoyaient pas « cette sale sorcière de Norma », ils seraient agressés. Le 7 décembre, plusieurs témoins ont vu une grande banderole sur laquelle était inscrite une menace de mort visant Norma Esther Andrade et sa fille, accrochée près de l’école primaire où la première travaille comme enseignante, à Ciudad Juarez. Le message indiquait notamment que les coups de feu du 2 décembre étaient un (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Fermez Guantánamo !

Cette prison de haute sécurité est devenue le symbole de violations massives de droits humains telles que la torture et les détentions illégales. Il est temps de la fermer : signez la pétition !