Écrire Sri Lanka. Craintes pour des militants portes disparus : Lalith Kumara Weeraraju et Kugan Muruganandan

AU 358/11, ASA 37/018/2011, 13 décembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 JANVIER 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les militants politiques sri lankais Lalith Kumara Weeraraju et Kugan Muruganandan sont portés disparus depuis le 9 décembre alors qu’ils organisaient une conférence de presse, prévue pour le lendemain, ayant pour but d’attirer l’attention du public sur une manifestation. Les proches de Lalith Kumara Weeraraju ont reçu un appel et leur interlocuteur leur a affirmé que celui-ci avait été tué. Lalith Kumara Weeraraju et Kugan Muruganandan ont été vus pour la dernière fois le 9 décembre alors qu’ils quittaient le domicile de ce dernier à Avarangal, dans la péninsule de Jaffna (nord du Sri Lanka). Ils préparaient une conférence de presse prévue pour le 10 décembre, Journée mondiale des droits de l’homme, afin d’attirer l’attention du public sur une manifestation qui devait avoir lieu le même jour. Des parents et proches de personnes disparues depuis la fin du conflit armé au Sri Lanka, en 2009, devaient prendre part à ce mouvement de protestation qui visait à dénoncer les atteintes aux droits humains commises à l’égard des civils tamouls par l’armée sri lankaise, et à appeler à la libération d’individus détenus sans inculpation depuis la fin de la guerre. Selon leurs familles, les deux hommes sont partis vers 17 heures sur une moto immatriculée NP GT 7852. Des proches déclarent avoir reçu un appel anonyme par la suite ; (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse