Écrire Mexique. Nouvelles craintes pour le personnel d’un refuge et les migrants qui s’y trouvent.

Action complémentaire sur l’AU 16/11, AMR 41/088/2011, 13 décembre 2011 Le personnel et les bénévoles du centre d’accueil San Juan Diego, à Lecheria (État de Mexico), ainsi que les migrants qui s’y trouvent risquent d’être attaqués. En effet, des habitants des environs ont manifesté devant le refuge pour réclamer sa fermeture. Cette structure a déjà été le théâtre de manœuvres d’intimidation et d’actes de harcèlement. Environ 80 habitants de Lecheria (État de Mexico) se sont rassemblés le 11 décembre pour réclamer la fermeture du centre d’accueil pour migrants San Juan Diego. Ils manifestaient parce que, selon eux, le refuge attire des problèmes dans le voisinage, tels que des trafics de stupéfiants et d’êtres humains. Pendant une heure, ils ont barré la route principale qui mène au refuge. Plusieurs d’entre eux ont aussi détruit quatre cabanes de fortune installées par des migrants le long de la voie ferrée, à quelques mètres du centre d’accueil, et ont incendié des biens appartenant à des migrants. Des employés du refuge ont déclaré que plusieurs manifestants les avaient injuriés et avaient essayé de les frapper. Le 13 août, plus de 30 habitants de Lecheria se sont rassemblés devant le centre d’accueil pour migrants San Juan Diego pour réclamer sa fermeture. Les habitants ont menacé de le brûler s’il n’était pas fermé, et de prendre d’assaut les locaux pour faire partir les migrants de force eux-mêmes. Ils ont scandé « fermez le refuge pour migrants » et sont restés devant le bâtiment pendant six heures. Les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse