Écrire Cuba. Des militants détenus sans inculpation.

Action complémentaire sur l’AU 355/11, AMR 25/007/2011, 13 décembre 2011 La défenseure des droits humains Ivonne Malleza Galano et son mari Ignacio Martínez Montejo sont toujours détenus sans inculpation depuis leur interpellation, le 30 novembre. Ils ont été arrêtés pour avoir organisé une manifestation pacifique dans un parc de La Havane, à Cuba. Les autorités cubaines ont détenu au secret Ivonne Malleza Galano pendant 10 jours après son arrestation au parc de la Fraternité, à La Havane, le 30 novembre. Le 10 décembre, celle-ci a été autorisée à téléphoner à sa famille et ses amis pour leur indiquer où elle se trouvait. Elle est incarcérée actuellement au Centre alternatif de traitement des détenus, dans la banlieue sud de La Havane. Ignacio Martínez Montejo, également arrêté lors de la manifestation, est détenu au même endroit. Des proches ont pu leur rendre visite le 12 décembre au matin. Le personnel de l’établissement leur a indiqué qu’Ivonne Malleza Galana et Ignacio Martínez Montejo étaient accusés de trouble à l’ordre public et pourraient faire l’objet d’une information judiciaire pouvant durer jusqu’à 60 jours. Cependant, ces deux personnes n’ont pas encore été inculpées officiellement ni informées des raisons de leur détention. S’il s’avère, comme cela semble être le cas, qu’Ivonne Malleza Galana et Ignacio Martínez Montejo sont détenus uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression et de réunion, ce sont des prisonniers d’opinion et ils doivent donc être libérés immédiatement et sans (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir