Écrire Arabie Saoudite. Condamnation a l’amputation pour six saoudiens

AU 363/11, MDE 23/030/2011, 15 décembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 JANVIER 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Six hommes ont été condamnés par le tribunal général de Riyadh (Arabie saoudite) à être amputés de la main droite et du pied gauche pour « banditisme de grand chemin ». Leur condamnation a semble-t-il été confirmée par une cour d’appel en octobre et devrait être approuvée d’un moment à l’autre par la Cour suprême, ce qui les expose à un risque imminent d’amputation. Barzan bin Raheel al Shammari, 29 ans, Amer bin Eid al Jarba, 26 ans, Muhammad bin Ali al Shammari, 25 ans, Muhammad bin Dhiyab Maddhi, 27 ans, Abdullah bin Dhiyab Maddhi, 30 ans, et Bandar bin Abbas al Asadi, 22 ans, tous membres de tribus bédouines, ont été appréhendés en octobre 2010 à Riyadh, la capitale de l’Arabie saoudite. Ils ont été accusés de « banditisme de grand chemin » et ont été transférés à la prison de Malaz après leur arrestation. Tous auraient été frappés et forcés à « avouer » sous la contrainte les actes qui leur sont reprochés. Amer bin Eid al Jarba aurait été battu pendant huit jours, puis on lui aurait dit que s’il n’« avouait » pas, ses trois frères seraient appréhendés. Il semble qu’il ait signé une déclaration sans en connaître la teneur, puis qu’il ait ensuite été placé à l’isolement pendant 33 jours. Ces six hommes ont été jugés par le tribunal général de Riyadh sans bénéficier d’une aide juridictionnelle ni d’une assistance juridique, puis (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir