Écrire Colombie. Des défenseurs des droits humains menacés

AU 361/11, AMR 23/038/2011, 16 décembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 JANVIER 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des membres du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE) et d’autres organisations non gouvernementales (ONG) de défense des droits humains du nord de la Colombie ont reçu un courriel de menace de mort signé par des paramilitaires. Le 9 décembre, des membres de la section du MOVICE du département de Sucre ont reçu un courriel de menace de mort signé par les Aigles noirs, un groupe paramilitaire. En voici le contenu : « On dirait que la mort de vos collègues Rogelio Martinez et Eder Verbel et l’emprisonnement de Carmelo Agámez ne suffisent pas... vous, les membres du MOVICE, êtes des rats qu’il faut exterminer... on va tuer vos responsables à Sucre... Ingrid Vergara et Juan David Diaz, puis Adolfo Verbel, Verónica Montaño, Adil Melendres, Jorge Velásquez, Malena Martínez, Candelaria Barrios. » Iván Cepeda, ancien dirigeant du MOVICE et actuellement membre du Congrès colombien, est également cité. Le même jour, une menace de mort signée par un groupe paramilitaire se présentant comme le Groupe pour une Barranquilla sans guérilla a été envoyée au MOVICE et à d’autres ONG de défense des droits humains de Barranquilla, dans le département de l’Atlantique. Ce message mentionnait les noms de défenseurs des droits humains travaillant pour la section du MOVICE du département de l’Atlantique, la fondation (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.