Écrire Chine. Un pratiquant du Fa Lun Gong Zhou Xiangyang (???), risque d’être torturé en prison

AU 357/11, ASA 17/048/2011, 19 décembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 JANVIER 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un pratiquant du Fa Lun Gong, Zhou Xiangyang (???), observe une grève de la faim en détention et risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Plusieurs personnes ont été visées par les forces de sécurité en novembre parce qu’elles avaient signé une pétition demandant la libération de cet homme. Zhou Xiangyang est détenu à la prison de Gangbei à Tianjin, au nord de Pékin, depuis le 5 mars. Ce jour-là, les forces de sécurité de la ville de Tangshan (province du Hebei) ont fait irruption à son domicile et ont placé cet homme et son épouse en garde à vue. Zhou Xiangyang a été emmené à la prison de Gangbei. Il n’a pu voir sa mère qu’une seule fois, après qu’elle a manifesté en silence pendant deux jours devant l’hôpital, et n’a pas pu s’entretenir avec son avocat. L’administration de la prison a indiqué à sa famille qu’il avait entamé une grève de la faim dès le début de son incarcération. Cet homme risque d’être victime de torture et d’autres formes de mauvais traitements. L’épouse de Zhou Xiangyang, Li Shanshan, a été relâchée au bout de plusieurs semaines et a commencé à faire campagne pour la libération de son mari. Le 26 juin, elle a publié sur des sites Internet étrangers une lettre ouverte au sujet de la détention de ce dernier. En réaction à cela, plus de 2 300 habitants de la ville de Zhou Xiangyang et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse