Écrire Maldives. Ismail Khilath Rasheed, un militant en faveur de la tolérance religieuse, arrêté

AU 368/11, ASA 29/002/2011, 22 décembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 FÉVRIER 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un militant ayant organisé une manifestation pacifique à Malé, aux Maldives, pour prôner la tolérance religieuse a été arrêté à la demande d’un parti islamique. Ismail Khilath Rasheed a pris part à ce qu’il a appelé une manifestation « silencieuse », qu’il avait organisée pour appeler à la tolérance religieuse aux Maldives. Le mouvement de protestation a eu lieu le 10 décembre à Malé, la capitale du pays ; 30 autres militants y ont participé. Les manifestants se vont vu attaquer par une dizaine d’hommes. Des pierres ont été jetées à Ismail Khilath Rasheed, qui a été emmené à l’hôpital Mémorial Indira Gandhi, victime d’une fracture du crâne. Celui-ci a été arrêté le 14 décembre par des policiers qui ont affirmé avoir besoin de l’interroger sur son implication dans la manifestation, étant donné qu’« il est illégal de préconiser une chose contraire à la Constitution ». L’interpellation et le maintien en détention d’Ismail Khilath Rasheed sont survenus après que le parti Adhaalath, un parti de l’opposition prônant le respect de la charia, a contacté la police pour l’exhorter à prendre des mesures à l’encontre de cet homme pour avoir organisé cette manifestation « silencieuse ». En vertu de la Constitution maldivienne de 2008, l’islam est la seule religion que les Maldiviens peuvent pratiquer. Ismail Khilath Rasheed a déclaré être un musulman (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir