Écrire Action urgente. Brésil. Des paysans pratiquant une agriculture de subsistance menacés de mort

AU 369/11, AMR 19/020/2011, 23 décembre 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 FÉVRIER 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le dirigeant communautaire José da Cruz et des paysans afro-brésiliens quilombolas pratiquant une agriculture de subsistance à Salgado (Pirapemas, État du Maranhão) ont été menacés à plusieurs reprises au cours de leur longue lutte pour leurs droits fonciers. Comme d’autres communautés afro-brésiliennes du Maranhão, la communauté de Salgado est victime de menaces et de manœuvres d’intimidation récurrentes de la part, semble-t-il, de puissants propriétaires terriens locaux, en raison de leur longue lutte pour la reconnaissance officielle de leur statut de quilombolas (descendants d’esclaves). Le 3 décembre, des membres de la communauté ont constaté que 18 animaux de la ferme des da Cruz avaient été empoisonnés et tués, occasionnant de lourdes pertes pour cette famille. Fin août, un homme de main de la région a tiré sur la maison de José da Cruz, abattant une truie. Le 14 décembre, ce dernier et d’autres membres de la communauté ont découvert un récipient d’herbicide dans le puit utilisé par les familles de Salgado. Le 22 décembre, des membres de la communauté ont signalé à la police qu’ils avaient entendu qu’un tueur avait été engagé pour assassiner José da Cruz et que deux hommes armés avaient été vus à proximité. Pour l’instant, aucune mesure de protection n’a été mise en place à Salgado. La communauté a tenté à maintes (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse