Écrire Chine. Lau Fat-wai, résident de Macao risque d’être exécuté en Chine

AU 10/12, ASA 17/003/2012, 19 janvier 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1ER MARS 2012 AUX CONTACTS SUIVANTS : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Lau Fat-wai a été condamné à mort en Chine pour des infractions liées à la législation sur les stupéfiants. Son cas est actuellement examiné par la Cour populaire suprême. Si celle-ci venait à confirmer la sentence, Lau Fat-wai pourrait être exécuté dans la semaine suivant cette décision. Lau Fat-wai réside à Macao, une région administrative spéciale partiellement autonome de la République populaire de Chine. Il a été arrêté en Chine continentale en avril 2006. On l’accusait de transporter et de fabriquer des drogues, et également de vendre du matériel destiné à la fabrication de stupéfiants. Il a été condamné à mort par le tribunal populaire intermédiaire de Ganzhou (sud-est de la Chine) le 16 mars 2009. Treize autres personnes jugées en même temps que lui ont été déclarées coupables de différentes infractions, notamment la fabrication et la vente de stupéfiants, ainsi que la possession illégale d’armes à feu. Elles ont été condamnées à des peines allant de trois ans d’emprisonnement à la peine de mort avec un « sursis » de deux ans. Le tribunal populaire supérieur de la province du Guangdong a confirmé, le 28 septembre 2011, la peine prononcée contre Lau Fat-wai. La Cour populaire suprême, chargée de passer en revue toutes les condamnations à mort, de les confirmer ou de les réviser, réexamine actuellement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir