Écrire Mexique. Craintes de représailles contre des étudiants réclamant justice

AU 15/12, AMR 41/004/2012, 19 janvier 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 1er MARS 2012 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des étudiants qui ont subi des actes de torture et d’autres mauvais traitements de la part des polices fédérale et de l’État de Guerrero (Mexique) lors d’une manifestation sont en train de porter plainte auprès des procureurs fédéral et de l’État. On craint que cette démarche ne déclenche des représailles à leur encontre. Le 12 décembre 2011, deux étudiants ont été abattus et un employé d’une station-service est mort brûlé lorsque la police a ouvert le feu sur des étudiants sans armes qui manifestaient à l’entrée de la capitale de l’État, Chilpancingo. Quatorze autres personnes ont été blessées et 24 arrestations ont été effectuées. Selon des témoignages, une vidéo et des éléments d’ordre médical, au moins 14 des étudiants détenus ont été battus, notamment à coups de pied, par la police fédérale et la police judiciaire de l’État. L’un d’eux, Gerardo Torres Pérez, aurait ensuite été torturé par la police judiciaire de l’État pour le forcer à s’impliquer à tort dans l’homicide des deux autres étudiants. Tous les étudiants détenus ont été libérés le lendemain. Plusieurs d’entre eux et leurs avocats spécialistes des droits humains ont décidé de porter plainte le 19 janvier 2012 auprès du procureur général de la République et du parquet de l’État de Guerrero pour les mauvais traitements que leur ont fait subir les polices fédérale et de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir