Écrire Mexique. Des actes d’intimidation menés par des militaires accusés de torture

AU 19/12, AMR 41/005/2012, 20 janvier 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 2 MARS 2012 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les proches de trois hommes ayant porté plainte pour des actes de torture qu’ils auraient subis alors qu’ils étaient détenus par l’armée ont été victimes de menaces et d’actes d’intimidation de la part de militaires chez elles, dans l’État de Basse-Californie, au Mexique. Amnesty International craint pour leur sécurité. Le 13 janvier 2012, le domicile de Maria Isabel Reyna Martínez González a été encerclé par des membres de l’armée. Ils ont essayé d’enfoncer la porte à coups de pied et l’ont appelée en criant, mais ils n’ont pas pu entrer et ont fini par partir. Maria Isabel Reyna Martínez González est la mère de Ramiro Ramírez Martínez et de Rodrigo Ramírez Martínez, arrêtés avec deux autres hommes en juin 2009 par des militaires mexicains à Playas de Rosarito, dans l’État de la Basse-Californie, parce qu’ils étaient soupçonnés d’enlèvement. La veille, le 12 janvier, huit militaires ont encerclé le domicile de Mayra López Vazquez, la sœur de Ramiro López Vázquez, à Tijuana, dans l’État de la Basse-Californie. Mayra López Vazquez est sortie de chez elle pour savoir ce que voulaient les militaires. L’un d’eux lui a dit qu’il voulait prendre des photos des membres de sa famille et de la maison où ils vivent parce qu’ils ont porté plainte contre l’armé, et il lui a demandé « Qu’est-ce que vous avez à déposer des plaintes ? ». (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.