Écrire Irak. Des femmes détenues sans inculpation

AU 27/12, MDE 14/003/2012, 27 janvier 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 MARS 2012. Veuillez passer par les représentants diplomatiques de l’Irak dans votre pays, en demandant que vos appels soient transmis aux personnes suivantes : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux employées du bureau du vice-président irakien ont été arrêtées le 1er janvier 2012. On ignore où elles se trouvent actuellement. Les autorités irakiennes ont lancé un mandat d’arrêt contre le vice-président irakien et il semblerait que ces deux femmes aient été interpellées dans le cadre de cette affaire. Amnesty International craint qu’elles subissent des actes de torture et d’autres mauvais traitements. L’une des employées, Rasha Nameer Jaafer al Hussain, a été appréhendée sans mandat le 1er janvier dernier chez ses parents, dans le quartier d’Al Zayuna, à Bagdad. Les forces de sécurité ont affirmé qu’elles emmenaient cette femme pour l’interroger et qu’elle reviendrait deux heures plus tard. Ses proches ignorent où elle se trouve depuis. Des membres des forces de sécurité étaient déjà venus la chercher au domicile de ses parents. Quand ils ont vu qu’elle n’était pas là, ils ont menacé d’emmener deux de ses sœurs pour la forcer à se rendre. Après cet incident, le père de Rasha Nameer Jaafer al Hussain a signé un document affirmant que celle-ci serait à la maison lorsque les agents reviendraient. L’autre employée, Bassima Saleem Kiryakos, a été appréhendée le même jour après (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.