Écrire Turkménistan. Un ancien prisonnier privé de soins médicaux

AU 35/12, EUR 61/001/2012, 3 février 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 MARS 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Geldy Kiarizov est en très mauvaise santé et a besoin de recevoir de toute urgence des soins spécialisés à l’étranger ; cet éleveur de chevaux travaillait auparavant pour le gouvernement turkmène mais n’est plus dans les bonnes grâces des autorités. Sa famille et lui seraient sur une « liste noire » et ne pourraient donc pas quitter le pays. Amnesty International a reçu des informations fiables indiquant que Geldy Kiarizov souffre actuellement d’une grave pathologie cardiaque, d’une hépatomégalie, d’hypertension ainsi que de problèmes de vésicule biliaire et gastriques ; il a besoin de soins spécialisés de toute urgence. L’organisation craint que sa vie soit en danger s’il ne les obtient pas rapidement. Selon certaines sources, il ne pourrait pas recevoir ce traitement au Turkménistan. Dans d’autres cas similaires, les résidents turkmènes cherchent à bénéficier de soins médicaux à l’étranger. Néanmoins, il semble que Geldy Kiarizov et sa famille soient sur une « liste noire » et ne peuvent donc pas sortir du pays. Sa femme, sa belle-sœur et sa fille ont essayé de quitter le Turkménistan, respectivement en 2006, 2008 et 2010, en vain. Amnesty International s’inquiète également du fait que les autorités continuent de harceler la famille Kiarizov, qui est constamment surveillée. La femme et la belle-sœur de Geldy Kiarizov n’ont pas (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées