Écrire Colombie. Des défenseurs des droits humains menacés

Action complémentaire sur l’AU 14/12, AMR 23/006/2012, 6 février 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 MARS 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Plusieurs membres du Comité régional de défense des droits humains (CREDHOS) à Barrancabermeja, en Colombie, ont de nouveau été menacés de mort par les paramilitaires. Le 1er février, Wilfran Cadena, vice-président du Comité régional de défense des droits humains (CREDHOS), s’est rendu dans les locaux de l’organisation, à Barrancabermeja, dans le département de Santander, et a trouvé plusieurs imprimés qui avaient été déposés là. Ils étaient signés par un groupe paramilitaire qui se fait appeler les « Commandos urbains ». On pouvait voir sur les feuillets une image représentant deux crânes et il était marqué : « Vous les guérilléros, fils de pute, faites attention. On est là pour nettoyer la ville des guérilléros comme vous qui se cachent au CREDHOS. » Les paramilitaires citaient David Ravelo Crespo et sa cousine María Ravelo Grimaldo, tous deux membres du CREDHOS, ainsi que l’Association des paysans de la vallée du Cimitarra (ACVC). Il était écrit : « Toi la cousine de cette saleté de guérilléro, David Ravelo Crespo, on sait que tu vas dans les quartiers voisins inviter les gens à participer à ces conneries de droits humains. María Ravelo, à tout moment, les choses vont changer. On est au courant pour tes photos et on sait que tu fréquentes ces chiens et ces fils de pute de l’ACVC. » Deux hommes armés ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir