Écrire Colombie. Tentative d’homicide par des paramilitaires sur la personne de Jesús Emilio Tuberquia

AU 42/12, AMR 23/008/2012, 8 février 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 21 MARS 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 4 février, Jesús Emilio Tuberquia, membre de la communauté de paix de San José de Apartadó, a été la cible de coups de feu tirés par deux paramilitaires à Apartadó, ville du nord du pays. Deux paramilitaires à moto se sont approchés de Jesús Emilio Tuberquia, représentant juridique de la communauté de paix de San José de Apartadó, et ont tiré sur cet homme. Ils l’ont manqué et il est parvenu à s’enfuir. Cette tentative de meurtre a été perpétrée dans la ville d’Apartadó (département d’Antioquia), à une centaine de mètres seulement d’un poste de contrôle permanent de la police. Ces derniers mois, Amnesty International a recueilli de nombreuses informations indiquant que les paramilitaires sont en train de renforcer leur mainmise sur la région où est installée la communauté de paix de San José de Apartadó. Dans cette zone, les forces de sécurité et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) maintiennent également une présence forte. Par ailleurs, la communauté continue à recevoir fréquemment des menaces de mort. Le 2 février, des militaires ont détruit un champ cultivé lui appartenant aux alentours de Mulatos (commune d’Apartadó). Le 28 janvier, des éléments de l’armée colombienne s’étaient rendus dans ce hameau et avaient menacé d’« exterminer » la communauté de paix. Ce jour-là, des paramilitaires avaient pénétré (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir