Écrire Bahreïn. Une militante Zainab al Khawaja, arrêtée de nouveau

Action complémentaire sur l’AU 365/11, MDE 11/007/2012, 13 février 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 MARS 2012 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Zainab al Khawaja a été interpellée le 12 février dernier pour avoir pris part à un mouvement de protestation. Elle est inculpée de « participation à un rassemblement illégal » et se trouve actuellement en détention. Amnesty International réclame sa libération immédiate car elle la considère comme une prisonnière d’opinion. La militante bahreïnite Zainab al Khawaja a été arrêtée le 12 février alors qu’elle participait à une marche de protestation en direction du rond-point du CCG (également connu sous le nom de rond-point de la Perle), à Manama, la capitale de Bahreïn. Peu avant, les forces de sécurité ont tenté de disperser la foule au moyen de gaz lacrymogène. Zainab al Khawaja a été interpellée sur place avant d’être emmenée au poste de police d’Al Nuaim, à Manama. Elle a été autorisée à contacter un avocat après son arrestation, puis elle a été déférée le 13 février devant le bureau du procureur général pour y être interrogée par un responsable, en présence de son avocat. Elle est inculpée de participation à « un rassemblement illégal de plus de cinq personnes » et à « une manifestation illégale ». Elle s’est également vu condamner à sept jours de détention en attendant l’approfondissement de l’enquête. Zainab al Khawaja avait déjà été appréhendée, de même que Masuma Sayyid Sharaf, pour avoir pris part à un (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse