Écrire Soudan. Détention de l’universitaire Mohamed Zain Al abideen

AU 61/12, AFR 54/010/2012, 23 février 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 AVRIL 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 20 février, Mohamed Zain Al abideen, de nationalité soudano-britannique, a été arrêté par le Service national de la sûreté et du renseignement dans la ville d’Omdurman (Soudan). Son arrestation a eu lieu immédiatement après la publication d’un article dans lequel il critiquait le président soudanais, Omar el Béchir. Il est actuellement détenu au secret et risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Mohamed Zain Al abideen, doyen du collège d’enseignement supérieur de l’université Al Zaiem Al Azhari, à Omdurman, a été arrêté le 20 février après avoir quitté son bureau, sur le campus. Selon des sources soudanaises, il a été emmené à la section politique du Service national de la sûreté et du renseignement, dans la ville voisine de Khartoum-Nord. Il est détenu au secret depuis lors. Il souffre de plusieurs problèmes de santé, qui nécessitent un traitement régulier. Sa famille a déposé ses médicaments au Service national de la sûreté et du renseignement, où elle pense qu’il est toujours détenu, mais elle n’a pas été autorisée à le voir. Le jour de l’arrestation de Mohamed Zain Al abideen, un article dans lequel il critiquait le président soudanais, Omar el Béchir, sur la question de la corruption et du népotisme du régime avait été publié dans le quotidien Al Tayar. Le Service national de la sûreté et du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse