Écrire Cuba. Un ancien prisonnier d’opinion José Daniel Ferrer García, serait détenu

AU 60/12, AMR 25/005/2012, 23 février 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 AVRIL 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. On ignore où se trouve José Daniel Ferrer García, ancien prisonnier d’opinion, depuis qu’il aurait été arrêté le 21 février dans le centre de La Havane (Cuba). L’ancien prisonnier d’opinion José Daniel Ferrer García, qui a bénéficié d’une libération conditionnelle, aurait été de nouveau arrêté, le 21 février, dans le centre de La Havane. Il était venu de la province de Santiago de Cuba pour rencontrer des diplomates, des défenseurs des droits humains et des dissidents dans le cadre de son travail de coordonnateur de l’Union patriotique de Cuba (UNPACU) – collectif d’organisations dissidentes basé dans l’est de Cuba. Le 21 février, José Daniel Ferrer García se trouvait dans un taxi avec Elizardo Sánchez, coordonnateur de la Commission cubaine des droits humains et de la réconciliation nationale (CCDHRN), dont il venait de visiter les locaux. Elizardo Sánchez est descendu dans le quartier central de Vedado et, cinq minutes plus tard, il a reçu un texto de José Daniel Ferrer García qui disait avoir été arrêté par la police. Le 22 février, Elizardo Sánchez a contacté le service d’information de la police, qui lui a indiqué que José Daniel Ferrer García ne se trouvait dans aucun lieu de détention. On ignore où se trouve cet homme depuis lors. José Daniel Ferrer García avait bénéficié d’une libération conditionnelle en mars 2011, après (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse