Écrire Serbie. Des familles risquent de nouveau d’être expulsées

Action complémentaire sur l’AU 323/11, EUR 70/006/2012, 24 février 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 AVRIL 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Trente-trois familles, parmi lesquelles des Roms déplacés du Kosovo, pourraient être expulsées de force de leurs habitations à Belgrade, la capitale serbe, à partir du 1er mars. Certaines se sont vu proposer un hébergement non conforme aux normes internationales relatives au logement décent, et d’autres se sont retrouvées sans abri. La municipalité de Belgrade prévoit d’expulser de force, pour le compte du gouvernement serbe, 33 familles roms qui vivent au Bloc 72 pour céder la place à des logements commerciaux. Le Bloc 72 est un quartier informel installé sur des terrains appartenant à l’État. L’expulsion devait avoir lieu en novembre 2011 mais elle a été reportée à la suite des protestations d’organisations de défense des droits humains, dont Amnesty International. La municipalité a annoncé qu’elle procèderait à l’expulsion le 7 mars ou dès que les fortes chutes de neige auront cessé. Vingt des familles concernées ont fui le Kosovo à la suite du conflit de 1999. Douze autres familles résident à Belgrade et sont originaires du sud de la Serbie. Si l’expulsion a lieu, les familles jouissant du statut de résident devraient être hébergées dans des « quartiers de conteneurs » où vivent des familles roms qui ont été expulsées de force d’autres zones de la ville. Ces conteneurs en métal mal ventilés, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.