Écrire Un Canadien, Ronald Smith, condamné à mort aux Etats-Unis, dépose un recours en grâce.

AU 73/12, AMR 51/019/2012, 5 mars 2012 Un Canadien incarcéré dans le couloir de la mort dans l’État américain du Montana pour un double meurtre commis en 1982 a déposé un recours en grâce, ayant épuisé toutes ses voies de recours devant les tribunaux. L’audience consacrée à l’examen de ce recours a été fixée au 2 mai, et les communications écrites au comité des grâces et des libérations conditionnelles doivent être présentées avant le 11 avril. Harvey Madman Jr. et Thomas Running Rabbit Jr., deux Amérindiens, ont été abattus dans le nord-ouest du Montana le 4 août 1982, peu après avoir pris en stop Ronald Smith, Rodney Munro et André Fontaine, qui étaient arrivés du Canada la veille. Les trois auto-stoppeurs ont alors volé la voiture et ont été arrêtés plus tard dans d’autres États américains. Ronald Smith et Rodney Munro ont été inculpés de meurtre passible de la peine capitale. Le second a accepté un accord de réduction de peine et plaidé coupable d’enlèvement aggravé. Il a été condamné à 60 ans de prison et a retrouvé la liberté en 1998. Le procureur a proposé un accord similaire à Ronald Smith – s’il plaidait coupable de meurtre, il ne serait pas condamné à la peine de mort mais à la réclusion à perpétuité avec possibilité de libération au bout de 17 ans environ. Ronald Smith a rejeté cette proposition, plaidé coupable de meurtre passible de la peine capitale, refusé de présenter des circonstances atténuantes et demandé la peine de mort, que les juges ont prononcée à son encontre en mars 1983. Au bout de quelques semaines, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.