Écrire Iran. Cinq hommest risquent d’être exécutés sous peu

AU 77/12, MDE 13/013/2012, 8 mars 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 AVRIL 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinq hommes (trois frères, leur cousin et un autre homme) appartenant à la minorité arabe ahwazie d’Iran risquent d’être exécutés sous peu en public, la Cour suprême ayant confirmé la peine de mort prononcée à leur encontre. Le but semble être de décourager les Arabes ahwazis d’Iran de manifester le 15 avril prochain pour commémorer les mouvements de protestation organisés en 2005. Trois frères, Abd al Rahman Heidari, Taha Heidari et Jamshid Heidari, leur cousin Mansour Heidari, et Amir Muawi (ou Moavi) ont été arrêtés en avril 2011 à Ahvaz, pendant les troubles qui ont secoué la province du Khuzestan, dans le sud-ouest de l’Iran. Leurs familles ignorent où ils se trouvent depuis. Aux alentours du 5 mars 2012, des agents du ministère du Renseignement les ont informées que la Cour suprême avait confirmé la peine de mort prononcée à l’encontre de ces cinq hommes, après que ces derniers ont été déclarés coupables le 15 avril 2011 de l’homicide d’au moins un individu, un responsable du maintien de l’ordre semble-t-il. Le ministère leur a également annoncé qu’ils seraient exécutés en public « au cours des prochains jours ». On ignore quand les procès en première instance ont eu lieu et si ces hommes étaient représentés par des avocats. En Iran, les « aveux » extorqués sous la contrainte sont généralement retenus à titre de preuve devant (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !