Écrire Mexique. Nouveau cambriolage d’une organisation de défense des droits des femmes.

Action complémentaire sur l’AU 329/11, AMR 41/017/2012, 9 mars 2012 Les locaux du Consortium d’Oaxaca, une organisation mexicaine de défense des droits des femmes, ont de nouveau été cambriolés et le personnel a été menacé. Le travail de cet organisme en faveur des droits des femmes pourrait être compromis. Le 3 mars dernier, en allant au travail, les employés du Consortium d’Oaxaca se sont rendu compte que leurs bureaux avaient été cambriolés. Plusieurs ordinateurs et dossiers ont été volés. Un guide de la protection des défenseurs des droits humains avait été laissé à la vue de tous et des photos des familles du personnel étaient éparpillées sur un bureau. Les employés pensent que cette manœuvre avait pour but de les intimider. Ils ont signalé l’incident et le bureau des infractions d’ordre social est venu par la suite inspecter les locaux de l’organisation. Les investigations menées sur le précédent cambriolage, qui a eu lieu il y a exactement quatre mois, n’ont rien donné. En février, les membres du personnel du Consortium d’Oaxaca ont été harcelés plusieurs fois par téléphone par une femme qui les insultait. Ils ont dû débrancher le téléphone pendant plusieurs heures/jours. Le 17 février, une voiture est restée stationnée devant les locaux pendant environ deux heures. Les hommes à son bord ont ensuite dit appartenir à la police d’État, rattachée au ministère de la Sécurité publique. Le 21 février, une employée du Consortium d’Oaxaca a signalé avoir été suivie par un homme à moto qui lui a demandé son chemin avant (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.