Écrire Sheikh Mastan (alias Mohammed Salim) (h), 30 ans, marié et père d’un enfant ...

... Hamza Abu Bakir (h), 47 ans, marié et père de quatre enfants MDE 23/005/2008 - Action complémentaire sur l’AU 309/07 (MDE 23/039/2007, 16 novembre 2007) Sheikh Mastan (alias Mohammed Salim) et Hamza Abu Bakir, deux ressortissants indiens, risquent d’être exécutés de façon imminente. Depuis janvier 2008, Amnesty International a constaté une recrudescence des exécutions en Arabie saoudite. Au moins 25 personnes ont été exécutées depuis le 8 janvier : huit pour des infractions à la législation sur les stupéfiants et les autres pour homicide et vol à main armée. Sheikh Mastan et Hamza Abu Bakir sont actuellement détenus à la prison de Dammam, dans la province de l’Est. Ils ont été arrêtés en janvier 2004 pour possession de stupéfiants. Sheikh Mastan et Hamza Abu Bakir ont été déclarés coupables et condamnés à la peine capitale par un tribunal de Dammam en juin 2006. Ils n’ont cependant pas bénéficié des services d’un avocat. Très peu d’éléments sont connus au sujet de leur procès, si ce n’est que leur déclaration de culpabilité et leur condamnation ont apparemment été confirmées en appel et que leur exécution pourrait donc avoir lieu à tout moment. Selon les informations reçues, les deux hommes n’auraient reçu qu’une seule et unique visite depuis leur arrestation, celle d’un représentant du consulat indien, le 29 mai 2007. INFORMATIONS GÉNÉRALES En Arabie saoudite, un grand nombre d’infractions sont passibles de la peine capitale, tandis que les normes d’équité les plus élémentaires ne sont pas respectées. Il n’est (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.