Écrire Mexique. Des membres d’une communauté indigène attaqués et menacés.

AU 89/12, AMR 41/020/2012, 20 mars 2012 Bernardo Vásquez Sánchez, responsable local et défenseur des droits humains, a été abattu le 15 mars. Son frère et sa cousine, eux aussi membres de l’organisation locale qui défend les droits et les terres de leur communauté contre une société d’extraction minière, ont été blessés. L’organisation avait auparavant été visée à plusieurs reprises par des menaces et on redoute de nouvelles attaques. Bernardo Vásquez Sánchez a été tué et deux membres de sa famille ont été blessés, le 15 mars, par un groupe qui pourrait avoir été composé de trois tireurs et qui leur a tendu une embuscade alors qu’ils roulaient sur une autoroute à Ocotlán, dans l’État d’Oaxaca (sud du Mexique). Leurs agresseurs ont tué Bernardo Vásquez Sánchez en lui tirant au moins trois fois dans le dos et ils ont blessé son frère, Álvaro Andres Vásquez Sánchez, à l’épaule et leur cousine, Rosalinda Vásquez, à la jambe. Les tireurs se sont enfuis à bord d’une voiture en direction de la ville d’Ejutla de Crespo. Álvaro Vásquez Sánchez et Rosalinda Vásquez sont toujours à l’hôpital. Bernardo Vásquez Sánchez était le responsable de la Coordinadora de Pueblos Unidos del Valle de Ocotlán (Coordination des peuples unis de la vallée d’Ocotlán), dont Álvaro Andres Vásquez Sánchez et Rosalinda Vásquez sont membres. Cette organisation s’oppose à une société d’extraction minière et réclame le respect des droits de la communauté locale en tant que propriétaire traditionnel des terres sur lesquelles elle est installée. DANS LES APPELS QUE (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir