Écrire Inde. Craintes pour la sécurité de manifestants du Tamil Nadu

Action complémentaire sur l’AU 367/11, ASA 20/009/2012, 22 mars 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 MAI 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Quinze personnes observant un jeûne afin de protester contre le projet de construction d’une centrale nucléaire dans l’État du Tamil Nadu (sud de l’Inde) craignent pour leur sécurité, après que des milliers de policiers et de membres des forces paramilitaires aient encerclé leur village côtier d’Idinthakarai. Au moins 180 personnes ont été arrêtées ces deux derniers jours pour leur rôle présumé dans cette action de protestation. Ces 15 personnes, parmi lesquelles sept femmes, sont membres du Mouvement du peuple contre l’énergie nucléaire (MPCEN), un groupe militant mené par S P Udayakumar, un enseignant. Elles observent un jeûne depuis lundi 19 mars afin de protester contre un projet de centrale nucléaire russe qui devrait être construite près du village côtier de Kudankulam, car elles estiment que celle-ci menacera la population locale. Le fonctionnement du site aura des répercussions sur le quotidien d’au moins 15 000 personnes vivant à proximité. Les villageois d’Idinthakarai ont connu une pénurie de biens et services essentiels ces trois derniers jours, la police et les forces paramilitaires ayant bloqué les livraisons. Ces deux derniers jours, la police a soumis au moins 180 personnes à une arrestation arbitraire du fait des manifestations ; parmi les personnes appréhendées figurent des pêcheurs (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.