Écrire Actionurgente : Syrie. Craintes au sujet d’un avocat défenseur des droits humains Abdullah al-Khalil

AU 86/12, MDE 24/028/2012, 22 mars 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 MAI 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Abdullah al Khalil, avocat spécialisé dans les droits humains, est maintenu en détention au secret dans un lieu inconnu où il risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Personne ne l’a vu depuis son arrestation dans une rue de Raqqa, dans l’est de la Syrie, le 3 février dernier. Abdullah al Khalil, 50 ans, est un avocat bien connu qui représente les prisonniers politiques et les prisonniers d’opinion. Il est membre de l’Équipe de défense des détenus à Raqqa, où il vit, et signale des atteintes aux droits humains commises avant et pendant les manifestations et les troubles qui ont lieu depuis un an. Selon des défenseurs syriens des droits humains, cet homme a été interpellé le 3 février 2012 dans une rue de Raqqa en même temps que d’autres avocats, qui ont été libérés depuis. Des informations non confirmées indiquent qu’il a subi des actes de torture ou d’autres mauvais traitements quand il était détenu dans les locaux du Service de renseignement militaire à Raqqa. Il est possible qu’il ait ensuite été transféré vers les locaux du Service à Damas, la capitale du pays. Il ne semble pas avoir été inculpé d’une quelconque infraction. Abdullah al Khalil a déjà été appréhendé à trois reprises au cours de l’année passée. Sa famille et lui ont également fait l’objet d’autres manœuvres de harcèlement de la part (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir