Écrire Plus d’une centaine d’habitants du village de Hadidiya ...

...Nouvelles personnes menacées : Mohammed Ali Sheikh Bani Odeh (h) ; Ali Sheikh Musleh Bani Odeh (h) ; Omar Arif Mohammad Bisharat (h) ; Mohammed Sahad Bani Odeh (h) et leurs proches MDE 15/009/2008 - Action complémentaire sur l’AU 99/07 (MDE 15/029/2007 du 27 avril 2007) et ses mises à jour (MDE 15/052/2007 du 27 juillet 2007 ; MDE 15/055/2007 du 3 août 2007 ; MDE 15/057/2007, 14 août 2007) Dans la matinée du 6 février, l’armée israélienne a démoli les maisons de quatre familles palestiniennes ainsi que les enclos de leurs animaux à Hadidiya, un village de la vallée du Jourdain, dans la Cisjordanie occupée. Ces propriétés appartenaient à Mohammed Ali Sheikh Bani Odeh, Ali Sheikh Musleh Bani Odeh, Omar Arif Mohammad Bisharat, Mohammed Sahad Bani Odeh et leurs proches, soit plus de 30 personnes dont une vingtaine d’enfants. Ces familles, tout comme leurs voisins menacés de voir leur maison démolie, vivent dans cette région depuis plusieurs générations, mais l’armée israélienne intensifie ses pressions depuis quelques années pour les pousser à partir. Plusieurs autres familles des environs ont vu leurs logement et enclos détruits au cours de l’année qui vient de s’écouler. Les forces israéliennes considèrent Hadidiya, ainsi que la plupart de la vallée du Jourdain, comme une « zone militaire fermée » qu’elles comptent utiliser pour leurs entraînements au tir, et redoublent d’efforts pour forcer les villageois palestiniens à évacuer la région. Outre les démolitions périodiques de leurs maisons et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse