Écrire Colombie. Manuel Ruíz et Samir de Jesús Ruíz ont été tués par des paramilitaires colombiens

AU 94/12, AMR 23/017/2012, 29 mars 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 MAI 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Manuel Ruíz, membre du conseil communautaire d’Apartadocito, et son fils ont été enlevés puis tués par des paramilitaires le 23 mars, dans le nord de la Colombie. D’autres membres de leurs familles et de leur communauté sont peut-être en danger. Le 23 mars, des paramilitaires ont enlevé Manuel Ruíz et son fils de 15 ans, Samir de Jesús Ruíz, membres de la communauté afro-colombienne et métisse d’origine africaine d’Apartadocito, dans le bassin du Curvaradó (département du Chocó). Partis de la ville de Mutatá (département d’Antioquia), ils se rendaient dans la région d’Apartadocito. Selon des témoins, des paramilitaires les ont arrêtés dans le secteur appelé « El Basurero », près de Mutatá. Manuel Ruíz est parvenu à téléphoner à ses proches pour leur dire que son fils et lui avaient été contraints à quitter le véhicule dans lequel ils se trouvaient et que leurs ravisseurs demandaient une importante somme d’argent en échange de leur libération. Avant l’enlèvement, ces deux personnes avaient été abordées à Mutatá par des paramilitaires, qui les avaient accusées d’être des guérilleros. Elles avaient ensuite été brièvement retenues par la police. Le 24 mars, un paramilitaire a informé la famille de Manuel Ruíz et Samir de Jesús Ruíz que ceux-ci avaient été tués le matin même. Le 27 mars, des membres des communautés du bassin du Curvaradó, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.