Écrire Arabie saoudite. Mohammed Saleh al Bajad, avocat spécialiste des droits humains, en grève de la faim

Informations complémentaires sur l’AU 91/11, MDE 23/009/2012, 13 avril 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 MAI 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Mohammed Saleh al Bajady, avocat spécialiste des droits humains en cours de jugement, aurait entamé une grève de la faim. Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion, détenu seulement en raison de ses activités en faveur des droits humains. Mohammed Saleh al Bajady est un homme d’affaires de 36 ans qui a cofondé en octobre 2009 l’Association saoudienne pour les droits civils et politiques (ACPRA), une organisation non gouvernementale de défense des droits humains qui n’est pas enregistrée officiellement. Cet homme a été arrêté le lendemain de sa participation à une manifestation devant le ministère de l’Intérieur le 20 mars 2011, à Riyadh. Il a été interpellé le 21 mars dans l’après-midi à Buraidah, une ville de la province de Qasim située au nord de la capitale. Il a été emmené à son domicile par des agents en uniforme et des hommes en civils qui appartenaient vraisemblablement au service des renseignements généraux, qui dépend du ministère de l’Intérieur. Selon plusieurs sources, ils ont saisi des livres, des documents et des ordinateurs portables. Ils se sont ensuite rendus avec Mohammed Saleh al Bajady à son cabinet, où ils ont saisi d’autres livres, documents et ordinateurs. Ils ont filmé la perquisition à son domicile et l’intérieur de son bureau. Le procès de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.