Écrire Honduras. Dina Meza, une défenseure des droits humains, menacée

AU 106/12, AMR 37/006/2012, 18 avril 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 MAI 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Dina Meza, journaliste hondurienne et défenseure des droits humains, a été menacée de violences sexuelles à plusieurs reprises au cours de ces dernières semaines. Elle est en danger. Dina Meza publie des articles ayant trait à des questions de droits humains sur le site internet Defensores en Linea. Elle milite également en faveur des droits humains au sein du Comité des familles de détenus et disparus du Honduras, une importante organisation de défense des libertés fondamentales au Honduras. Le 14 avril, dans la matinée et l’après-midi, cette femme a reçu quatre appels sur son téléphone portable. Les trois premières fois, son interlocuteur est resté silencieux ; au quatrième appel, un homme lui a demandé « Quoi de neuf ? », avant de raccrocher. Dina Meza l’a rappelé et lui a demandé qui il était et ce qu’il voulait. L’homme a déclaré s’appeler Miguel et et avoir composé le mauvais numéro mais avant de raccrocher, il lui a dit « fais gaffe à ta chatte ». Une semaine plus tôt, le 6 avril, Dina Meza marchait dans son quartier avec ses enfants quand elle a remarqué que deux hommes les prenaient en photo. Le 22 février, cette femme a reçu deux SMS de menace faisant allusion à des violences sexuelles. Le premier message indiquait : « On va te brûler la chatte avec de la chaux et ça amusera toute la bande [...] CAM ». Dans le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse