Écrire Syrie. Docteur Mahmoud Al Refaai arrêté, risque la torture

AU 114/12, MDE 24/037/2012, 20 avril 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1er JUIN 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mahmoud Al Refaai, cardiologue syrien, a été arrêté le 16 février 2012 à l’hôpital Al Mouwasat de Damas, la capitale. Il aurait subi des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Selon une source locale, la famille de Mahmoud Al Refaai a été informée de son arrestation par un employé de l’hôpital, qui a expliqué que des membres du service de renseignement de l’armée de l’air syrienne l’avaient interpellé. Cette information a ensuite été confirmée officieusement aux proches de Mahmoud Al Refaai par un contact interne aux autorités syriennes, qui a indiqué que cet homme était détenu à la section du Renseignement de l’armée de l’air située dans le quartier d’Al Mezzeh, à Damas. Des membres de la famille de Mahmoud Al Refaai s’y sont rendus pour demander où il se trouvait mais on ne leur a donné aucune information et on leur a demandé de partir. Des délégués d’Amnesty International se sont entretenus avec un autre médecin, qui a affirmé avoir été arrêté plus ou moins au même moment que Mahmoud Al Refaai et détenu au même endroit. Il a déclaré avoir assisté à divers actes de torture pratiqués sur Mahmoud Al Refaai et d’autres détenus dans la cour du centre de détention. On obligeait notamment ces hommes à rester dans des positions douloureuses et stressantes, et à se tenir debout nus pendant de longues périodes ; on leur versait (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !